Golf Oxygène Magazine

Arnold Palmer : mort d’une légende

Les jeunes ne peuvent pas imaginer l’idolâtrie suscitée par Arnold Palmer

Même Tiger Woods, à sa grande époque, ne provoquait pas de tels mouvements de foule. Sans doute manquait-il à Tiger l’osmose qu’Arnold Palmer avait avec le public. L’homme au nez en trompette et aux cheveux en houppette qui le faisaient ressembler à Tintin, était suivi par une armée, « l’Arnie’s Army“ qui le suivait au gré des tournois auxquels il participait.

Arnold Palmer fut la première star télévisée. Il fascinait avec son torse large et ses mains de bûcheron. Par son swing si puissant et un finish étonnant, Palmer hypnotisait le monde du golf. Il est devenu l’un des plus grands golfeurs de tous les temps, remportant le Masters, l’US Open, le British t plus de cent tournois professionnels. Seul manque à son palmarès l’US PGA.

Après sa carrière, il se réfugia dans sa maison de Latrobe, tout près du golf qu’il avait racheté et où il avait appris à jouer. Il y vivait avec Winnie son épouse qu’il aimait tant et qui est décédée il y a quelques années. Aujourd’hui, il l’a rejoint…Et, là-haut, elle lui laissera sûrement disputer une partie de golf avec Ben Hogan, Ballesteros ou Payne Stewart…

Jean-luc Duclos

Top