Parcours d'Aquitaine

Un golf en Charente

La Preze : golf, détente, gastronomie et environnement font bon ménage.

Le drapeau de “Blue Green“ flotte dans le ciel du golf de la Prèze, situé dans un site vallonné aux confins de la Charente, du Périgord et du Limousin, entre Angoulême et Limoges. “Nous avons conclu une coopération avec le groupe Blue Green, détenu à 60% par la Saur, la compagnie des eaux française, et à 40% par Eric Wilborts, une connaissance hollandaise“, précise Bob Donkersloot le propriétaire de ce site de 120 hectares qui compte, outre le golf, 46 résidences et un restaurant.

L’accord de franchise conclue avec Blue-Green permet ainsi aux 300 adhérents charentais de jouer sur l’ensemble des parcours “Blue Green“ avec 25% de réduction.
La Prèze s’est métamorphosé depuis que Bob Donkersloot l’a racheté en 1998 : 46 résidences de standing, commercialisées entre 280 000 et 480 000 euros, ont poussé au gré des vallons. La deuxième tranche est terminée. Une dizaine de ces villas sont habitées à l’année. La majorité des propriétaires sont hollandais. Deux sont anglais.

Lorsqu’il l’a racheté, la Preze ne comptait que 9 trous dessinés par Hervé Bertrand, puis en 2005, Bob Donkersloots a fait appel à Olivier Van Der Vynckt
Doté d’un 18-trous depuis 2005, le golf compte désormais un “pitch and put“, un mini-parcours très technique que l’on peut accomplir en deux heures. “Il est accessible cet été pour 12 euros par personne“, souligne Corinne Pasquier, la directrice, l’une des six salariés de l’établissement. Sans oublier un practice de 24 postes et un restaurant qui a pris un nouvel essor depuis l’arrivée de Jeroen et Ursilla Van Tilburg, les restaurateurs néerlandais qui exploitaient déjà “La Dame Blanche“ au village du “Chat“.

Que d’eau…Que d’eau…Que d’eau !

Les architectes Hervé Bertrand et Olivier Van der Vynckt ont fait leur la célèbre phrase prononcée par le Maréchal Mac Mahon lors d’inondations à Paris, car à La Prèze, l’eau est en jeu sur 8 trous et avant d’aborder ce parcours qui se mérite car au milieu de nulle part, vous devrez vérifier le nombre de balles dans votre sac de golf, sinon vous pourriez arrêter, faute de munitions à la fin du 13è trou.

Les spécificités de ce parcours sont essentiellement dues à une volonté de ses concepteurs d’avoir construit des greens souvent “blind“ lors du second trou et de mettre systématiquement de l’eau en jeu sur les par 3 (trous 2 et 16). En plus les fairways sont souvent associés à de fortes déclinivités de terrain ou des devers. Sinon, c’est un parcours très intéressant en parfaite adéquation avec cette région vallonnée. L’accueil est sympathique et la cuisine proposée au restaurant est bonne. De plus, au printemps et en été, vous pourrez déguster des spécialités régionales sur la terrasse. Pour vraiment apprécier ce parcours, il faut le jouer deux fois : la première fois pour le découvrir, la seconde pour vraiment l’apprécier.

Green-fee : entre 30 et 47 €.
Tel : 05 45 23 24 74
www.golfdelapreze.com

Top