Parcours d'Aquitaine

Règles de golf, le R&A et l’USGA prônent la simplification

Une modification majeure des Règles est programmée à l’horizon 2019. Le R&A et l’USGA présentent leurs propositions avant une période de test de six mois. Objectifs : simplifier, s’adapter au jeu d’aujourd’hui, et à TOUS les golfeurs.

Les propositions faites par le R&A et l’USGA sont le résultat d’une démarche engagée il y a 5 ans pour mettre les Règles de Golf en phase avec les besoins du jeu d’aujourd’hui, « Tout en restant fidèle aux grands principes du jeu de golf » précisait David Rickman (Executive Director - Governance / R&A).

Dans le "Tableau résumé des principales modifications proposées dans les nouvelles Règles de golf pour 2019 », un certain nombre d’articles ont retenu notre attention. on peut y lire :
• La Règle actuelle,
• Les modifications proposées et les raisons de ces modifications
• Encourager une cadence de jeu rapide

Règle actuelle : bien qu’elles soient prévues pour encourager une cadence de jeu, les Règles n’insistent pas catégoriquement sur cette question ni n’encouragent les joueurs à jouer rapidement :
 La Règle 6-7 prévoit que le "retard injustifié" est interdit et que les joueurs doivent respecter les instructions sur la cadence de jeu, si elles sont établies par le Comité pour empêcher le "jeu lent".
 Bien que les joueurs soient autorisés à jouer hors tour de façon à gagner du temps, cela n’est ni souligné ni particulièrement clairement indiqué dans le texte des Règles.

Règle proposée : la nouvelle règle 5.6 encouragerait une cadence de jeu rapide en recommandant que :
 Les joueurs devraient reconnaître que leur rythme de jeu affecte les autres et qu’ils devraient jouer rapidement tout au long du tour (par ex. en se préparant à l’avance pour chaque coup et en se déplaçant rapidement entre les coups et en allant au départ suivant), et
 Un joueur devrait jouer un coup en pas plus de 40 secondes (et généralement en moins de temps) après que le joueur puisse jouer sans interférence ou distraction, et
 Les Comités devraient adopter une politique de cadence de jeu (plutôt que seulement dire qu’ils peuvent le faire).

Raisons du changement :
 En donnant aux joueurs des conseils positifs, un soutien et un encouragement à jouer rapidement, ces propositions de changement de Règle aideront à :
o Définir les attentes pour les débutants et les joueurs expérimentés sur les types de comportement considérés comme un jeu rapide, y compris le temps maximal de qu’il faut prendre pour jouer un coup, et
o Encourager les joueurs à jouer plus rapidement en confirmant qu’il est approprié de jouer hors tour en Stroke play quand cela est possible en toute sécurité et de façon responsable.

 Faire respecter la cadence de jeu continuerait d’être principalement de la responsabilité de chaque Comité, car il existe des limites à ce que les Règles peuvent faire pour insister pour que les joueurs jouent rapidement.
 Par ex. il n’est pas possible pour les Règles d’imposer des pénalités chaque fois qu’un joueur ne termine pas un tour ou un trou ou ne joue pas un coup dans un temps fixé dans les Règles :
o Le golf se joue dans de nombreux contextes différents et par tant de personnes différentes que ces limites de temps peuvent naturellement différer selon la compétition ou le parcours donné.
o Il n’y a pas non plus de moyen pratique d’exiger de tous les joueurs qu’ils suivent (et qu’ils fassent respecter l’un contre l’autre) toute forme de chronométrage déclenché pour chaque coup effectué au cours d’un tour.
Normes de comportement attendues du joueur

Règle actuelle : les Règles traitent de la conduite du joueur de manière limitée et silencieuse :
 Elles n’établissent aucun critère de conduite, sauf indirectement lorsqu’elles confèrent au Comité le pouvoir discrétionnaire de disqualifier les joueurs pour une "grave infraction à l’étiquette" (Règle 33-7).
 Les Règles n’expliquent pas ce qu’est une "infraction à l’étiquette", laissant cela à la décision 33-7/8 et quelques autres décisions.
 Bien qu’une section distincte sur l’étiquette soit publiée dans le même livre que les Règles, elle ne fait pas partie des Règles (sauf par quelques Décisions).

Règle proposée : la nouvelle Règle 1.2a renforcerait les normes de comportement attendues des joueurs :
 Elle confirmerait que les joueurs devraient jouer dans l’esprit du jeu en agissant avec intégrité, en tenant compte des autres et en prenant soin du parcours.
 Elle indiquerait sans équivoque le pouvoir du Comité de disqualifier un joueur pour toute grave faute de comportement contraire à l’esprit du jeu.
 À la place de la notion peu claire de "infraction à l’étiquette", elle utiliserait les expressions "faute de comportement" et "grave faute de comportement" plus directes et plus fortes.

La règle 1.2b confère également au Comité le pouvoir d’adopter son propre Code de conduite et de fixer les pénalités en cas d’infraction (voir Explication pour le changement de Règle proposé — Code de conduite du joueur).

Raisons du changement :
 Le golf est un sport dans lequel on attend des joueurs des standards élevés de conduite et les Règles devraient confirmer cela de manière claire et directe.
 Bien que le livre de Règles actuel comporte une section Etiquette distincte qui couvre les aspects les plus importants de l’esprit du jeu :
o Les priorités et les points importants de la section ne sont pas clairs, car elle comprend également des recommandations plus générales sur divers sujets, et
o La section n’a pas la force des Règles ou bien entendu d’une partie des pouvoirs d’un Comité.

 L’utilisation de la Règle 1.2a pour expliquer ce qu’est jouer dans l’esprit du jeu aiderait à :
o Donner plus d’importance à l’attente que tous les joueurs agissent avec intégrité, prennent en considération les autres et prennent soin du parcours, et
o Définir les attentes afin que les joueurs se rendent compte qu’une grave faute de comportement en manquant de respecter ces attentes pourrait entraîner la disqualification.

 La modification du terme de " grave infraction à l’étiquette" à "grave faute de comportement" aiderait à distinguer ce concept du terme " grave infraction" qui continuerait à être utilisé dans les nouvelles Règles dans un but totalement différent.

 Ces changements permettraient aux Comités de préciser les attentes spécifiques définies par les Règles lorsqu’ils utilisent leur autorité pour faire respecter le jeu rapide et encourageraient tous les Comités à adopter une politique de cadence de jeu afin que tous les joueurs sur le parcours, quel que soit la forme ou le niveau de jeu, sachent ce que l’on attend.

Top