Destinations golfiques

Golfs en corse

Sperone n’est plus le seul parcours de référence en Corse du Sud. Certes le “Pebble Beach de la Méditerranée“ continue de charmer par son parcours inscrit dans un panorama exceptionnel, mais il compte désormais un allié de poids avec l’apparition du parcours de Murtoli dessiné par l’architecte américain Kyle Phillips.

Sperone

Avec sa citadelle perchée sur une falaise, ses ruelles pavées et son chemin de ronde dominant la mer, Bonifacio est l’une des communes françaises les plus spectaculaires. Son golf devait être au diapason.

Car Sperone est avant tout inscrit dans un site exceptionnel. Depuis la terrasse du restaurant, les îles Cavallo, Lavezzi et la Sardaigne se détachent des flots azur de la Méditerranée. Mais c’est sur le tracé signé Robert Trent Jones Senior que l’on apprécie davantage la beauté des lieux. Ici, un lagon bleu transparent digne de la Nouvelle-Calédonie, là des bancs de sable rappelant les Maldives et près desquels viennent mouiller voiliers et yachts pour quelques jours de “farniente“.
Du n° 11 jusqu’au trou n° 16, ce dix-huit trous ciselé dans 73 hectares de maquis mérite la comparaison avec le parcours californien de Pebble Beach. A Sperone aussi, les greens sont petits, les rebonds capricieux, les drives souvent à l’aveugle et le vent omniprésent. De la sorte, le hasard s’invite parfois au jeu, augmentant encore son charme.
Ce charme, on le doit à Jacques Dewez, entrepreneur immobilier visionnaire qui avait tout prévu dans les années soixante-dix : le potentiel touristique de Bonifacio et ses fameuses criques qui forment des plages de sable plans, comme celle que longe le trou n°13, mais aussi la construction de l’aéroport de Figari. Le golf de Sperone et son luxueux programme immobilier ont vu le jour en 1991…Il fait aujourd’hui parti des plus beaux parcours français et est un des gros atouts touristiques de la Corse.

Murtoli

Entre Bonifacio et Sartène, une route en terre meuble débouche sur une bâtisse en pierres sèches du pays. Nous sommes arrivés au Murtoli Golf Links, propriété de Paul Canarelli, considéré comme l’un des “papes du tourisme“ en Corse. Outre la discothèque “Via Notte“ à Porto-Vecchio, il est aussi le propriétaire d’une vingtaine de bergeries aménagées avec le plus grand raffinement dans son exploitation agricole de 3000 hectares. Des restaurants, une plage privée, mais surtout un lieu empreint de pureté et d’authenticité, régulièrement fréquenté par le gotha de la politique et du “showbiz“.

Un lieu qui était par ailleurs propice à l’implantation d’un parcours de golf qu’il souhaitait “original“. C’est en Ecosse à Kingsbarns que Paul Canarelli a trouvé son bonheur. C’est ainsi que l’américain Kyle Phillips, créateur de Kingbarns, s’est retrouvé maître du projet qui, sur 20 hectares, a abouti à quelque chose d’extraordinaire. Sans dénaturer en quoi que ce soit ce bout de maquis lové entre la mer et le massif de Bavella, Kyle Phillips est parvenu à donner à Murtoli un parfum d’Ecosse. Vastes greens à la fermeté digne d’un links, bunkers géants aux contours dentelés, l’ensemble a fière allure, placé là comme pour magnifier la nature environnante. Composé de douze greens, le parcours peut être panaché de plusieurs façons, les plateformes de départ étant communes à plusieurs trous. Ce sont au total près d’une cinquantaine de trous possibles qui attendent les joueurs désireux d’une nouvelle philosophie de jeu.

Le rough y est inexistant et pour la tonte des fairways, Paul Canarelli fait appel à son cheptel de 400 brebis. Côté patrimoine, le Domaine de Murtoli cultive toujours ses “produits maison“  : fromage, miel et plantes endémiques, comme l’Immortelle, une espèce sauvage et poétique, à l’image du site.

Outre le parcours de golf, le domaine de Murtoli est constitué d’une vingtaine de maisons de maître et bergeries soigneusement restaurées afin d’associer la patine de l’architecture insulaire du 17è siècle au confort moderne. Belle et austère, chaque demeure possède son style, son atmosphère, son nom corse et sa vue : mer, vallée ou maquis. Le domaine ***** se complète de deux restaurants, l’un sur la plage privée, l’autre dans une grotte, d’un spa et de nombreux loisirs hors golf : pêche, chasse, visite de la ferme, équitation, etc.

Jean-Luc DUCLOS

Contacts golf :
Golf de Sperone. 20169 Bonifacio. Tel 04 95 73 17 13
www.golfdesperone.com
Green-fee : de 75 à 98 €

Golf de Murtoli. Vallée de l’Ortolo, 20100 Sartène. Tél : 04 95 71 69 24
Green-fee : 100 €
www.murtoli.com

Top