Destinations golfiques

GOLF & TOURISME en AFRIQUE DU SUD

Pour profiter de tous les aspects de la région, nous vous conseillons de séjourner à Cape Town et de rayonner autour de la ville. Ensuite, faites route à travers l’arrière pays pour visiter les vignobles et les villes teintées d’Histoire.

Visite de la ville du Cap

Le Cap est la capitale de la province de Western Cape et la capitale parlementaire du pays. Vous y trouverez des restaurants, des bars et de nombreuses boutiques. Durant la journée promenez-vous dans le quartier Malais, visiter également le Jardin Botanique de Kirstenbosch. Vous y emprunterez des sentiers aménagés pour découvrir une flore riche et variée.

Terminez votre après midi à bord d’une croisière au Waterfront pour admirer le coucher du soleil. Le soir tombé, rendez-vous à Long Street pour goûter aux joies des nuits sud-africaines. Les immanquables durant votre séjour : le musée district six, Robben Island c’est là que fut incarcéré Nelson Mandela, allez faire un tour à Cap Point, l’extrémité du Cap de Bonne Espérance. Vous pourrez accéder au phare qui y trône, à pieds ou par le funiculaire.

De là, vous aurez une vue splendide sur l’Océan et les découpes tourmentées de la côte. Prenez le temps d’une pause sur les plages de Camps Bay, Clifton Bay et sur les plages des rochers (boulders beach) pour y rencontrer les petits manchots du Cap.

Pour les plus sportifs, outre le golf, lancez vous dans l’ascension des plus belles montagnes du Cap : Table Moutain (la montagne de la table), Lion’s Head (la tête du lion), Signal Hill ou le Devil’s Peak (le pic du diable). Comptez entre deux et quatre heures pour effectuer une randonnée. Une fois au sommet, vous profiterez d’un panorama à couper le souffle...

Pour profiter de tous les aspects de la région, nous vous conseillons de séjourner environ 3 à 4 jours à Cape Town et de rayonner autour de la ville. Ensuite, faites route à travers l’arrière pays pour visiter la fameuse Région des Vins et ses villes chargées d’Histoire et aussi pour jouer au golf...

De magnifiques parcours de golf.

Patrie de grands joueurs de golf, de Gary Player en passant par Ernie Els ou Charl Schwartzel, l’Afrique du Sud recèle des parcours d’exception. On en trouve notamment dans la région du Cap, où le climat favorable et des tarifs accessibles accueillent les golfeurs du monde entier.

Arabella : un parkland au bord de l’océan Indien

Situé à un peu plus d’une heure à l’est du Cap et construit en 1999, le Resort Arabella se trouve proche de la ville d’Hermanus, station balnéaire surtout réputée pour son site d’observation des baleines australes de juin à novembre.
Parcours niché entre des plaines sablonneuses et des collines verdoyantes, ce parkland au bord de l’océan a parfois même des allures de links. Surtout sur les trous 9, 17 et 18, qui bordent la lagune Botrivier, l’une des plus larges d’Afrique du Sud. Dans ce décor enchanté, on se croirait parfois en Irlande.

Arabella, tracé par le célèbre architecte sud-africain Peter Matkovich, offre aussi des vues spectaculaires sur la chaîne de montagne du Kogelberg. Si le trou 17, par 3 longeant la lagune, est considéré comme le trou signature, mention spéciale pour le 8, un par 5 en descente, ou le 9, un dog leg considéré par Ernie Els comme le plus beau par 4 d’Afrique du Sud.
Rien que ça  !
L’entretien est remarquable et le parcours particulièrement varié. Outre ses trous proches de l’océan, il offre une belle balade dans les pins. Très difficile des départs arrière (6 381 mètres), il se révèle très technique. Arabella a été sacré meilleur nouveau parcours d’Afrique du Sud par Golf Digest en 2008 et fait partie des cinq plus beaux du pays. Si le complexe immobilier se fait plutôt discret, l’hôtel, qui comprend le club house, des bars et un restaurant, se révèle en revanche gigantesque, voire démesuré.
Depuis 2003, Arabella est l’hôte du Nelson Mandela Invitational Pro-Am, déjà disputé par Jack Nicklaus, Ernie Els ou l’acteur américain Samuel L. Jackson.

Green fee : 79 € haute saison, 30 € basse saison www.arabellagolfclub.co.za
Pour résider : Arabella Western Cape Hotel and spa. www.arabellahotelandspa.com

Erinvale : un panorama grandiose


En plein cœur de la région des vins, à 65 km du Cap et à 4 km de la station balnéaire de Somerset West, Erinvale a été dessiné en 1995 par le grand champion local Gary Player. Assez physique, surtout lors des neuf derniers trous, il est dominé par l’imposante montagne du Helderberg. Il se décompose en deux parties assez distinctes. La première avec ses neuf trous assez plats semble plus facile que la deuxième.

Elle ressemble à un parcours américain. Les fairways sont larges, les greens parfois immenses, mais les nombreux obstacles d’eau et les bunkers délicatement placés la rendent assez technique, mais le meilleur reste à venir et le décor devient grandiose. Mention particulière pour le 17, un long par 4 en descente particulièrement difficile. Le hors limite, proche du côté droit du fairway, s’étend jusqu’au green et sur le côté gauche du fairway, attention à la rangée de pins.
Bref, faire un birdie sur le 17 constitue une sacrée performance. Erinvale a accueilli la Coupe du monde en 1996 et l’Open d’Afrique du Sud en 2003 et 2004. Affichant une longueur de 6 505 m des départs arrière, il a été conçu comme un vrai parcours de haut niveau.

Il n’en demeure pas moins accessible à tous. Manucuré et proposant des prix assez abordables, il se révèle un incontournable de la région du Cap-Occidental.

Green fee : 70 € haute saison, 30 € basse saison. www.erinvalegolfclub.com
Pour résider : Erinvale Estate Hotel and Spa, www.erinvale.co.za

Pearl Valley : un parcours sélectif signé Nicklaus

Planté au milieu de nulle part, Pearl Valley est un parcours récent – il date de 2003 -, entouré de vignes et des chaînes de montagnes Simonsberg et Drakenstein. Il se situe près de Franschhoek, l’une des villes les plus agréables de la région du Cap. Ce complexe résidentiel a été établi sur un terrain au départ sans relief. Le talent d’architecte de Jack Nicklaus a fait le reste. Et le recordman de succès en tournois majeurs (18) l’a rendu particulièrement diabolique. Autant le dire, ne comptez pas trop faire la carte de votre vie sur ce parcours particulièrement complexe. Les obstacles d’eau entrent en jeu pratiquement sur chaque trou, notamment sur les par 3. Le driver n’est pas non plus conseillé sur chaque mise en jeu, en raison de l’étroitesse de certains fairways rendus d’autant plus complexes par les nombreuses buttes artificielles. 76 bunkers parsèment un parcours composé de nombreux dog legs et de départs aveugles depuis les boules arrière. Chaque erreur se paye cash. Si les maisons sont assez présentes tout au long des 18 trous, et si le panorama est moins grandiose qu’à Erinvale ou Arabella, Pearl Valley représente un test golfique passionnant avec un entretien digne des grands parcours américains. L’Open d’Afrique du Sud y a été organisé jusqu’en 2009.

Green fee : 103 € (1 195 ZAR) haute saison, 45 € basse saison.
Pour résider : Grand Roche Hotel, www.grandroche.co.za

Autres parcours

De Zalze : encore un parcours dessiné par Peter Matkovich. Les neuf derniers trous se révèlent passionnants, avec un finish grandiose. Un vrai golf à l’américaine présentant de nombreux obstacles d’eau. www.dezalzegolf.com

Le Royal Cape Golf Club : le plus ancien parcours d’Afrique du Sud, fondé en 1885 par un général britannique, Sir Henry Torrens, en pleine guerre des Boers. www.royalcapegolfclub.co.za

Le Steenberg Golf Club : parcours de championnat situé près du cap Peninsula. www.steenberggolfclub.co.za

Hermanus Golf Club : tout proche d’Hermanus, la ville des baleines, un parcours agréable au pied de la côte Overberg.
www.hgc.co.zapearlvalleygolfestates.com

Pratique :
Se renseigner : Office de tourisme d’Afrique du Sud : 61, rue La Boétie, Paris VIIIe. Tél. : 0 810 203 403 www.sud-afrique.com

Y aller : Avec Air France, depuis Paris-Charles-de-Gaulle, trois vols directs par semaine pour Le Cap. Toute l’année deux vols directs pour Johannesbourg. Correspondances pour Le Cap.

Modalité et santé : Nul besoin de visa pour les ressortissants français : un passeport valable six mois après le retour suffit. Aucun vaccin n’est exigé.

Avantages : Pas de décalage horaire avec la France. L’Afrique du Sud jouit d’un climat chaud et sec grâce à l’influence adoucissante de l’océan. Sur 65 % de son territoire, les précipitations annuelles sont inférieures à 500 mm et le pays subit régulièrement des périodes de sécheresse.


Jean-Luc DUCLOS
Top