Les joueurs

Emma Gréchi, vainqueur de tous les grands prix girondins.

Portrait :
Sa patience, la maîtrise de ses nerfs et son talent naturel ont sauté aux yeux pendant les mois d’août et septembre sur les parcours aquitains, puisqu’elle a remporté successivement les grands prix de Pau, du Médoc, Bordelais, Lacanau et Margaux

A 17 ans, dix mois et 2 jours, "elle possède déjà toutes les qualités des grandes championnes. Je ne sais pas ce que j’aurais pu faire de plus face à Emma. Tout le monde sait qu’elle tape incroyablement bien la balle et qu’elle putte super bien et je ne crois pas qu’elle ait fait la moindre erreur aujourd’hui.“ soulignait la jeune bordelaise Gala Dumez à l’issue du dernier tour du Grand Prix de Margaux le dimanche 27 septembre.

Difficile en effet de trouver la moindre fausse note dans la partition rendue par la virtuose bordelaise.

Un parcours de surdouée

Cette réussite insolente ne doit pourtant rien au hasard et découle au contraire d’une certaine logique. Car depuis l’adolescence Emma Gréchi ne cesse de battre des records de précocité. A seize ans, en 2014, elle est ainsi devenue championne de France minimes, puis finaliste du championnat de France Dames. Douze mois plus tard ses succès dans cinq grands prix lui permettent de présenter une sacrée carte de visite pour une jeune femme majeure dans deux mois. Son irrésistible ascension ne devrait pourtant pas s’arrêter de si tôt.

A ce rythme là Emma semble bien partie pour briguer une bonne carrière professionnelle et imiter ainsi Karine Icher, Céline Herbin ou Gladys Nocéra. Elle en a en tous cas l’étoffe et le talent et respire ce sport avec des capacités mentales et de concentration largement supérieures à la moyenne. “Je n’aime pas perdre. C’est en moi ! Je m’impose d’être très exigeante envers moi-même pour réussir.

Scolarisée au Lycée Tivoli à Bordeaux la Margalaise se consacre une quinzaine d’heures par semaine au golf, le week-end essentiellement au côté d’Hughes Soulas qui la connaît bien puisque c’est lui qui l’initia au golf sur le practice du Baganais de l’UCPA à Lacanau, en 2009.

Vainqueur en 2015 des Grands Prix de Pau, Médoc, Bordelais, Lacanau et Margaux, Emma Gréchi a énormément progressé cette année, “notamment au wedging, ce qui fait d’elle une joueuse régulière“ souligne son coach.
Sentant le jeu, elle se distingue par une force mentale étonnante pour son jeune âge. L’avenir lui appartient. A elle d’en faire bon usage car elle a la juste attitude pour atteindre des objectifs très élevés.

Top