Les compétitions fédérales et résultats

Bordeaux-Lac remporte La Gounouilhou face à Saint-Nom

Vainqueur de la qualification avec un score de 749 le jeudi 7 mai
 au Golf de saint-nom la bretèche, l’équipe de bordeaux-lac a inscrit son nom au Palmarès du championnat de France par équipes messieurs de 1ère division (coupe Gounouilhou) en remportant la finale sur le score de 4 à 3 face à St-nom-la-Bretèche.

François Lagraulet, victorieux au 19e trou du dernier simple

Quand le long putt de François Lagraulet, caddeyé et rassuré tout au long de ce dimanche après-midi par Manu Mathard (le père de Léo), a plongé dans le trou du 1 pour un birdie synonyme de victoire en play-off et de titre, tous ses partenaires sont précipités sur lui pour l’embrasser sur le green du 1 du parcours francilien.

François Lagraulet gagne La Gounouilhou

Au milieu de ses joueurs, Gilbert Lafond, le président et capitaine bordelais, submergé par l’émotion, n’a pas pu contenir ses larmes : « C’est la récompense de trente ans de travail avec Claude Mériaux. Nous l’avons attendue longtemps mais, elle n’en est que plus belle. Nous venons de tellement loin. Je suis heureux pour tous ses gamins dont certains ont été formés au club par Jean Delgado. Ils ont été très forts pour s’imposer face à St-Nom et sur son parcours. J’ai une pensée pour nos adversaires car il n’est jamais facile de perdre surtout à domicile. »

Bordeaux-Lac remporte La Gounouilhou face à Saint-Nom

Héros, presque malgré lui, de cette finale pour avoir apporté le point décisif à Bordeaux Lac, François Lagraulet a éclaté en sanglots au milieu du fairway du 1, une fois l’énorme tension nerveuse des derniers trous retombée. Seul, il a été rejoint par sa mère dans les bras de laquelle il s’est blotti pour continuer à pleurer, comme elle d’ailleurs. En se dirigeant vers le club- house de St-Nom, il a repris peu à peu ses esprits : « Cette dernière journée a été énorme et la plus serrée, reconnaît-il. Tous les matches ont été difficiles. Moi, je n’étais pas mal mais, j’ai connu un passage difficile au début du retour. Je me suis accroché pour l’équipe, pour Jean-Jacques Wolff et Gilbert Lafond. Depuis que j’ai débuté au golf, j’entends parler de la Gounouilhou et aujourd’hui, nous allons la ramener à Bordeaux. C’est fabuleux. Tous mes équipiers ont été formidables du premier tour de la qualification à la finale. »

Bordeaux-Lac remporte La Gounouilhou grâce à François Lagraulet

Pour sa dernière Gounouilhou, Jean-Jacques Wolff ne pouvait espérer un plus beau dénouement  : « Depuis mon arrivée, il y a cinq ans, à Bordeaux Lac, nous avons oeuvré avec tous les dirigeants pour monter une équipe susceptible de gagner la Gounouilhou. Nous y sommes parvenus. C’est ma quatrième victoire après les trois décrochées avec St-Nom. Un grand merci à Laurent Eldoyen, la pro bordelais ayant formé François Lagraulet et Sam Dumez. »

Jean-Pierre Forestier, le président de St- Nom, a salué la performance des Bordelais : « Ce sont de magnifiques vainqueurs. Nous sommes bien évidemment déçus de ne pas avoir gagné sur nos terres. Mais, le plus important est que le golf soit sorti vainqueur de cette semaine à St-Nom. Je crois que tout s’est remarquablement déroulé et que les équipes ont apprécié notre parcours ainsi que notre accueil. Le golf doit être une fête. » Dominique Larretche n’a pas manqué de féliciter les joueurs de Bordeaux Lac pour leur victoire : « Ils la méritent et nous ne la méritions pas, déclare-t-il. Nous leur avons offert gentiment un point dans les doubles et un autre dans le dernier simple. Tant mieux pour eux et tant pis pour nous. »

L’équipe Bordelaise était composée de : Sam Dumez, François Lagraulet, Romain Lagraulet, Romain Langasque, Léo Mathard, Grégoire Schoeb et Jean-Jacques Wolff.
Capitaine  : Gilbert Lafond.
Top