Les compétitions fédérales et résultats

Biarritz Cup

Pour la 118e fois, la Biarritz Cup a donné des émotions aux amoureux du golf.

Pendant quatre jours, joueurs, spectateurs, commissaires, partenaires ou simplement curieux ont vécu une vraie fête sportive.

Cette édition 2017 marquait une évolution majeure avec le classement en catégorie 0 dans la hiérarchie des compétitions fédérales, qui la place au faîte de toutes les épreuves amateurs françaises. Cette reconnaissance consacre le niveau toujours croissant du plateau des joueurs engagés, ainsi que le travail fourni depuis des années par l’organisation.

Si le parcours Biarrot est relativement court, tous les greens sont bien défendus par des bunkers, et il convient pour bien le jouer de développer une vraie stratégie. Pour les joueuses et joueurs de la Biarritz Cup, la reconnaissance devient alors capitale pour bien jouer par la suite.

Le golf de Biarritz est donc armé pour jouer des tours aux compétiteurs. Certains mettront d’avantage les pieds dans le sable des bunkers que dans celui de la Grande Plage.
Si tous les trous possèdent des pièges, les par 3 sont les plus délicats à aborder.

Dames :

Le 15 juillet, à l’issue du troisième tour, le poing serré, la Lyonnaise Charlotte Charrayre vient d’enquiller sur le 18 un dernier birdie pour prendre seule les commandes de la compétition. Grâce à cet ultime coup gagnant, elle double sur le fil Lara Plachetka, auteure d’un décevant 72 (+3). Avec un cumul de 201 (-6), la joueuse du GCL prend une petite option néanmoins anecdotique.
À 204 (-3), Emma Boehly (Les Bouleaux) et Charlotte Lafourcade (Saint Cloud) seront offensives lors du dernier tour pour bousculer la hiérarchie.

Après un « moving day » passionnant, place au dénouement en ce dimanche ensoleillé, pour refermer en beauté la 118e édition de la Biarritz Cup.Nos dames ont laissé planer le suspense jusqu’au dernier tour. Le trio final a joué sous le par, et donc assuré le spectacle.
L’italienne Frederica Torre s’est hissée à la troisième place avec un total de 272 (-4 sous le par). Elle est devancée par Emma Boehly du golf de Bouleaux, elle qui a battu le parcours les trois derniers tours, et signé un total de 269 (-7). La reine de cette édition est la joueuse du golf de Terre Blanche Lara Plachetka. Elle finit sur la première marche du podium avec -8 (268 total), grâce à une belle dernière carte de 66 (-3).

Classement
1 Lara Plachetka (Terre Blanche) 268 (66, 64, 72, 66)
2 Emma Boehly (Les Bouleaux) 269 (72, 66, 66, 65)
3 Federica Torre (Italie) 272 (71, 68, 66, 67)
4 Gala Dupez (Bordeaux Lac) 273 (68, 71, 70, 64)
5 Lina Beltami (Maroc) 274 (66, 67, 73, 68)

Messieurs :

Après le troisième tour, Andreas Hillesborg a peut-être passé un coup de téléphone à son compatriote Emil Sogaard, vainqueur en 2015, pour quelques conseils de consolidation du leadership. Le Danois de 21 ans mène la danse par deux petits coups (total de 196, -11) d’avance sur quatre joueurs parmi lesquels le Landais Victor Trehet (Hossegor) qui a signé en ce samedi ensoleillé une superbe carte de 64 (-5).

Sous un soleil estival, le nombreux public basque rêve lui de voir un local créer l’exploit cinq ans après le sacre de Thomas Elissalde. Les postulants sont les deux Biarrots Benjamin Kedochim (-9) et Nicolas Calvet (-8). Les deux amis n’ont pas encore rendu durant les trois premiers tours une carte au-dessus du par. Une dernière un peu plus claquante pourrait permettre de créer la sensation.

Mais quel final... On aime le golf pour des moments palpitants comme ceux-là. Les choses se sont accélérées sur la fin. Lors de l’arrivée sur le green du 18, le temps s’est comme arrêté. Après le putt manqué de Charles Joubert (St Nom), les cris de joie ont retenti de la part du clan biarrot. Nicolas Calvet a créé plus qu’une sensation, c’est un exploit mémorable. Et tout le mérite lui revient, au vu de sa superbe semaine de compétition.
Une dernière carte de 64 (-5) lui permet de devancer d’un petit coup Charles Joubert (total de 264). Andreas Hillesborg Sorensen termine également à -12 grâce un ultime birdie sur le dernier trou.

Classement
1 Nicolas Calvet (Biarritz) 263 (67, 65, 67,64)
2 Charles Joubert (St Nom) 264 (66, 65, 67, 66)
3 Andreas Hillesborg (Danemark) 264 (61, 65, 70, 68)
4 Victor Garcia Broto (Espagne) 265 (66, 68, 65, 66)
5 Victor Trehet (Hossegor) 265 (69, 65, 64, 67)


Photo : Pierre Chabot (Biarritz Cup)

http://biarritz-cup.com

Top